Cuba

Cuba

Édition 2008
Par Michael Rieneck and Stefan Stadler
Illustré par Michael Menzel
Édité par Filosofia
2 to 5 joueurs
Number of players
10 ans et +
Age
120 min
Temps de partie
Button to buy on PhilibertButton to buy on Boutique LudiqueButton to buy on Magic Bazar
L'avis de Tric Trac sur ce jeu

Description

"Cuba" est un jeu de gestion et de développement pour un public de joueurs passionnés. Il se joue de 2 à 5 participants. Les joueurs sont des gestionnaires de plantation devant se développer par leurs champs et leurs bâtiments et envoyer leurs marchandises produites vers l'Europe, sur l'île de Cuba d'avant la révolution. Mais les joueurs ne devront ni négliger le marché intérieur, ni le parlement où des lois seront votées, certaines favorables et certaines défavorables à leurs desseins.
Ce jeu est la traduction française du jeu éponyme Cuba.
Et comment cela se passe-t-il?
Pour commencer le jeu, chaque joueur se munit d'un plateau de jeu individuel qui sera son domaine à développer. Ce plateau est composé d'un damier contenant 3 fois 4 case, représentant soit des champs de production (agrume, feuille de tabac ou canne à sucre), soit de site de production de matières premières (eau, bois ou pierre). En outre, une case contient déjà un bâtiment, un entrepôt. Notons que les joueurs pourront choisir de tous posséder le même domaine de départ, soit de prendre des domaines différents.
Et nos travailleurs, que font-ils?
Chaque joueur reçoit aussi 5 cartes de personnages correspondant à différents métiers qui pourront être utilisés à chaque tour.
En détails, cela donne:

Le travailleur :
Jouer cette carte permettra de placer un pion le symbolisant sur une case de son domaine. Le travailleur pourra produire les matières premières et les productions de l'ensemble des cases situées sur la même ligne et la même colonne de la case du domaine sur laquelle est située ce pion.
La négociante :
Jouer cette carte permettra d'aller vendre et d'aller acheter autant de ressources (agrume, sucre ou feuille de tabac) et/ou de produit (Rhum ou caisses de cigares) qu'il le désire. Cependant, les prix (à l'achat comme à la vente) ne sont pas fixes. Ainsi, chaque produit du marché est placé sur une échelle de valeur (par exemple, pour les agrumes, de 1 à 6 pesos). Le vendeur placera sa marchandise sur la première case libre en partant du prix le plus haut et recevra les pesos. S'il continue à vendre, il devra placer sa deuxième marchandise sur la case située à côté de la marchandise qu'il vient de placer et elle lui rapportera le prix précédent diminué d'un peso. Pour l'achat, le joueur prendra la marchandise située sur la case la moins chère. S'il achète une deuxième marchandise identique, il devra l'acheter un peso plus cher que la marchandise précédente.
L'architecte:
Jouer cette carte permet de construire un bâtiment sur une des cases du domaine en échange de matières premières. Les utilités de ces bâtiments sont multiples. Citons par exemple la manufacture de cigare qui permet de transformer des plants de tabac en cigares ou la banque qui permet de gagner 2 pesos. De manière générale, certains bâtiments se spécialisent dans la production de points de victoire, d'autres sont sources d'argent, d'autres permettent la transformation de ressources de base en produits et les derniers permettent d'augmenter le pouvoir de celui qui les possède (par exemple au parlement). Remarquons que ces tuiles bâtiments sont variées et souvent uniques.
Le contremaître:
Jouer cette carte permettra de faire fonctionner les bâtiments se situant sur l'ensemble des cases situées sur la même ligne et la même colonne de la case du domaine sur laquelle est située ce pion. Notons qu'il ne permet pas de déplacer ce pion. À la place, le joueur pourra faire fonctionner un et un seul bâtiment au choix, si les effets des cases précédemment citées ne lui vont pas.
Le maire:
Jouer cette carte permet d'expédier les marchandises dans des bateaux en partance vers l'Europe, synonyme de productions de points de victoire.

Un tour de jeu se passe comment?
1) On dévoile aux joueurs les propositions de loi dont deux seront appliquées à la fin du tour.
2) À tour de rôle, chaque joueur fait agir une de ces 5 cartes personnages. Il en jouera 4.
3) Le cinquième personnage est envoyé au parlement. De par son métier, il possède un nombre de votes différents (allant de 1 vote à 5 votes). En plus de ce personnage, les joueurs pourront acheter des votes supplémentaires par la corruption grâce aux pesos.
4) Le joueur ayant le plus de vote choisit les deux lois qui seront dorénavant appliquées jusqu'à une éventuelle "contre-loi" qui modifierait la donne.
Ensuite, on recommence le tour de jeu.
Quelques subtilités...
Le plateau individuel étant limité, il faudra toujours choisir judicieusement de ne pas construire trop de bâtiments auquel cas on s'expose à une disparition de champ.
Maîtriser les votes au parlement permet de choisir les bonnes lois (pour soi) et de rejeter les mauvaises.

Et qui gagne le jeu?
Le joueur ayant le plus de points de victoire après 6 tours de jeu est déclaré grand vainqueur.
Remarque
La boîte francophone de Cuba contient un bâtiment supplémentaire par rapport à l'édition originale: l'ambassade canadienne.

Matériel:

Un plateau de jeu,
5 domaines individuels,
25 cartes de personnages,
15 cartes bateaux,
1 carte "premier joueur",
24 cartes "lois",
5 pions,
26 tuiles bâtiments,
2 petites tuiles (votes et veto),
5 marqueurs de points,
54 ressources,
30 produits,
45 matériaux de construction,
60 pièces de monnaie,
6 marqueurs noirs,
4 aides de jeu,
la règle du jeu.



Les avis

7.80 
165 reviews
Smiley 67
Smiley 15
Smiley 38
Like
Santiago Senior
7,60 
morlockbob April 22, 2014

Cuba est beau, son plateau est chaud, ses octaèdres (!) et ses bouteilles de rhum en bois peint, ses cartes, ajoutent au plaisir du matériel dont on a envie de se servir.Cuba développe...

Positive reviews

Donne du rhum à ton homme, du rhum et du tabac...
6,00 

Les + : Règles simples et parties fluidesTrès beau matérielThème et corruption en adéquationLes - :Savant mélange de mécaniques de jeux déjà vues avant...

Le très bon élève ne dépasse pas le maitree
8,00 

Cuba est sans aucun doute un très bon jeu.Souvent comparé à Puerto Rico, on y trouve quelques similitudes même si le jeu ne procure pas les mêmes sensations.Et...

Encore un jeu de gestion, mais il est bon et avec...
10,00 

Ce jeu a une bonne mécanique, et même si il diffère peu d'autres jeux, le principe des lois est bien foutu. Je suis un grand fan de jeu de gestion, et...

Negative reviews

Ahhhhh!!!!!...et c'est tout ??
4,00 

Ben après une partie à Essen, désolé de dire que finalement ca l'a pas fait...Tout excité que j'étais par le buzz d'avant salon (et ils ont meme une belle...

A Cuba, on ne fait pas de cacao
4,00 

Magnifique jeu!Magnifique...Trop magnifique...Typique jeu allemand, super bien huilé & calculé, parfait.Enormément de stratégies possibles, mais dès qu'on...

mix puerto rico, caylus, agricola mais sans leurs...
5,80 

Un jeu de gestion qui rappelle différents autres jeux tel agricola pour les champs qui donnent des denrées, caylus pour les tuiles de bâtiments,...

Give your opinion!Lire tous les avis