This game has been added to the database at Dec 17, 2009

edition 2009
Par Leo Colovini
Illustré par Claus Stephan and Martin Hoffmann
Édité par Oya
Distributed by Oya

Standalone 12 editions

Langues des règles : French

Achetez le sur
Button to buy on PhilibertButton to buy on Amazon
Game description

"Cartagena" est un jeu de parcours qui mène de la prison à la liberté. Pour parcourir les souterrains représentés par six tronçons, il va falloir utiliser les cartes que l'on a en main. En jouant une carte avec symbole donné (il y en a six différents), un joueur fait avancer un de ses six pirates jusqu'à la première case libre avec ce fameux symbole. Cela permet parfois d'avancer de plusieurs tronçons en un seul coup, selon la façon dont sont placés les pions de tous les joueurs.
Le problème c'est que sa réserve de cartes s'épuise rapidement. Pour se refaire sa main, il faut accepter de reculer, avec quelques contraintes. Un pirate recule sur une case déjà occupée par un ou deux autres pirates. Cela permet de piocher une ou deux cartes, selon et respectivement. Il faut savoir attendre patiemment qu'un joueur recule pour en tirer avantage et tirer deux cartes. Par contre lorsque trois pions sont sur un même emplacement, il n'est pas possible de se faire accueillir, il faut reculer plus loin.
Lorsque le symbole joué n'apparaît plus devant un pirate, celui-ci monte à bord du bateau, promesse de liberté. Le premier joueur à embarquer ses six pirates l'emporte. Il existe deux variantes au jeu. Avec la première, les cartes sont piochées au fur et à mesure. La deuxième, dite Jamaïque, laisse beaucoup moins de place au hasard. 12 cartes son étalées et indiquent quelles cartes seront piochées au fur et à mesure. Moins de hasard mais plus de réflexion. C'est un équilibre à choisir.

Game play
2 to 5 players à partir de 8 ans 40 min
Language of rules : French
Prix public conseillé : ~

 Positive reviews

vs

 Negative reviews

Trop basique ?
40/100 -
Lilian 
Pirates sans âme
40/100 -
Groddur 
carta-pas-génial
40/100 -
pééétrick